en-USfr-FRes-ESde-DEit-ITzh-CNsv-SEpt-PT

Actualités & événements

Découvrez toute l'actualité, les nouveautés, les évènements et salons qui présentent les produits, solutions et services offerts par Metrologic Group à travers le monde.

11


La volonté de Metrologic Group a toujours été d’offrir les outils permettant de standardiser les opérations d’inspection et de permettre à la chaîne qualité de travailler de façon uniforme, depuis le laboratoire de mesure, jusqu’à la mesure en ligne de production, en s’inscrivant complètement dans le workflow de l’usine. Lors du salon Control 2018, à Stuttgart, la compagnie va démontrer les capacités de ses logiciels à piloter tous les types de mesure 3D ; à en exploiter pleinement les résultats ; et surtout à superviser simultanément des opérations d’inspection en cours sur différents équipements.

Par nature, la métrologie joue un rôle central dans l’usine de production et dans l’usine du futur en particulier :

  • Car elle fait le lien entre les modèles 3D et les pièces réellement fabriquées ;
     
  • Car un logiciel universel d’inspection 3D permet de connecter toute une chaîne d’équipements de mesure, quels qu’en soient les technologies ou les marques, et les rend interopérables ;
     
  • Car avec un logiciel universel, les données d’inspection sont cohérentes et immédiatement disponibles pour que l’ingénierie puisse modifier très rapidement les pièces ou les outils de fabrication. Il devient ainsi possible de mettre en place un processus de fabrication adaptative. 

Et cette liste pourrait être bien plus longue.

Metrologic Group développe et conçoit ses solutions de mesure 3D dans cette perspective de l’usine du futur, et ce depuis plus de 35 ans. « Nos solutions logicielles sont universelles, elles performent dans toutes les applications, avec tous les outils de mesure. Elles sont aussi capables de s’intégrer et de communiquer parfaitement dans des organisations en réseau. C’est une condition sine qua non pour la métrologie 4.0. et cela fait de notre suite logicielle un véritable accélérateur vers la mesure qualité de l’usine connectée », explique Bertrand Gili, président de Metrologic Group.

C’est ce que compte illustrer le groupe à l’occasion de Control, le grand salon allemand de la qualité, du 24 au 27 avril, à Stuttgart (hall 3, stand 3314). Au cœur de ses démonstrations, pas moins de quatre équipements de mesure différents inspecteront simultanément une caisse en blanc :

  • Une innovation qui sera présentée pour la première fois à l’occasion de Control : le CMR, pour Coordinate Measuring Robot – développé conjointement avec Stäubli Robotics et Kreon Technologies et entièrement piloté par Metrolog X4 i-Robot – qui vient concurrencer les machines à mesurer tridimensionnelles (MMT) classiques en matière de justesse, sans aucun système de tracking ;

> En savoir plus sur le robot de mesure 3D absolue

Le KMR iiwa de Kuka, équipé d’un scanner Cobalt de Faro, pour une inspection collaborative et autonome ; une solution là aussi totalement pilotée par un logiciel unique, Metrolog X4 i-Robot ;

> En savoir plus sur la station de mesure collaborative et autonome

  • Un robot Kuka équipé d’un MetraScan de Creaform et de sa caméra de tracking C-Track, également contrôlés par Metrolog X4 i-Robot ;

  • Le Laser Radar MV de Nikon piloté par Metrolog X4. 
Pour compléter cette usine du futur à échelle réduite, les visiteurs du stand Metrologic Group pourront également : 
  • Faire l’expérience de la mesure qualité en réalité augmentée avec les HoloLens de Microsoft et le logiciel X4 i-Holo ;

> En savoir plus sur X4 i-Holo

  • Tester la puissance de Silma X4, la solution logicielle de Metrologic Group pour l’analyse hors ligne et la programmation virtuelle, et voir ses capacités inégalées en tolérancement géométrique, jauge virtuelle et simulation ;

> En savoir plus sur la simulation avec Silma X4

  • Voir fonctionner une MMT très complète – la QI d’Erowa, équipée d’un palpeur SP25 et d’un scanner Zephir II de Kreon – illustrant les capacités du logiciel Metrolog X4 à piloter la machine, les différents palpeurs, mais aussi le changement automatique de capteurs ; 

  • Tester trois différents bras polyarticulés (Faro Quantums, Romer Absolute et Kreon Ace) équipés de scanners optiques pour des mesures fournissant des nuages de points de haute densité et pilotés par le même logiciel, Metrolog X4 ; 

  • Découvrir l’application de supervision des mesures 3D de Metrologic Group : X4 i-Supervision. 

> En savoir plus sur X4 i-Supervision

Toutes ces démonstrations viendront illustrer les capacités de la suite logicielle de Metrologic Group (Metrolog X4 pour la mesure et l’analyse des résultats ; sa déclinaison robot, Metrolog X4 i-Robot ; et leurs versions dédiées à la simulation, Silma X4 et Silma X4 i-Robot) à programmer de façon virtuelle et à exploiter au mieux n’importe quels outil ou technologie de mesure, notamment pour la mesure des nuages de points les plus denses.

Surtout, le groupe a la volonté de démontrer comment sa plate-forme logicielle simplifie les travaux quotidiens de mesure, connecte les différents services concernés par la métrologie grâce à ses données et offre des solutions d’inspection robotisées, flexibles et autonomes. En somme, comment sa suite logicielle peut devenir, pour n’importe quel industriel, le meilleur accélérateur vers l’inspection 3D de l’usine du futur.



É
clairage CMR 

L’inspection robotisée facile et sans tracking

Dans l’industrie, beaucoup de chemins, si ce n’est tous, mènent à l’usine connectée. L’une des pistes défrichées par Metrologic Group vise à proposer la qualité de mesure 3D de laboratoire, tout à côté ou sur la ligne même de fabrication. Ses solutions visent donc à offrir des logiciels puissants, des outils flexibles, rapides, toujours aussi performants dans les environnements dégradés des ateliers de fabrication, et des données qui s’intègrent parfaitement dans le workflow des usines.

La solution CMR équipée d’un capteur Zephyr II de Kreon. Zéro pastille-cible, zéro système de tracking.

Au salon Control, Metrologic Group lancera sa dernière innovation : le CMR (pour Coordinate Measuring Robot ou Robot à Mesurer Tridimensionnel), un robot de mesure permettant d’atteindre la justesse des MMT classiques sans système de tracking, et ce au cœur des ateliers de fabrication.

Cette solution clé-en-main, développée en collaboration avec le roboticien Stäubli Robotics et le fabricant d’équipements de mesure 3D Kreon Technologies, associe :

  • les gammes de robots 6 axes très précis TX60, TX90 et TX200 ; 

  • le capteur tactile et optique Zephyr II de Kreon ; 

  • et la suite logicielle de pointe pour la mesure 3D robotisée, Metrolog X4 i-Robot et Silma X4 i-Robot.

Et rien de plus.

> Justesse obtenue dans un volume de 1 m3 : +/- 100 microns avec un palpeur tactile ; 
+/- 150 microns avec un capteur laser

En plus d’améliorer la justesse du robot et l’intégration du palpeur dans la solution, Metrolog X4 i-Robot contrôle également les mouvements du robot et permet une exploitation optimum des résultats d’inspection. Par ailleurs, Silma X4 i-Robot est utilisé pour programmer le robot de façon virtuelle, sur la base des caractéristiques des pièces à mesurer : les métrologues peuvent ainsi programmer les mouvements du CMR en même temps que les mesures, aussi facilement qu’avec une MMT classique.



Éclairage Silma X4

La simulation, pierre angulaire de l’usine du futur

Tout premier pas sur le chemin de l’usine connectée, l’inspection 3D devrait être virtuelle et simulable. Pourquoi ?


  • Parce que lorsque les métrologues programment les inspections hors ligne, dans une réplique virtuelle exacte de leur environnement et de leurs outils d’inspection, ces derniers sont disponibles pour la production. Résultat : un meilleur rendement. 

  • Parce que lorsque les programmes d’inspection ont été simulés et testés de façon virtuelle, ils sont exempts de toute erreur ou de collision. Résultat : une meilleure efficacité.

  • Parce qu’un logiciel de simulation comme Silma X4 ou Silma X4 i-Robot utilise directement des fichiers CAO natifs ou neutres et parce qu’il importe et interprète automatiquement les tolérancements géométriques. Résultat : programmation et interprétation des résultats sont plus rapides. 

Logiciel de programmation virtuelle inégalé

Silma X4 est une solution complète de programmation hors ligne. Elle intègre la totalité des éléments de l’environnement réel et offre ainsi à l’utilisateur une variété infinie d’outils pour créer, simuler et valider virtuellement les programmes de mesure. Silma X4 exploite directement les données de l’ingénierie liées à la conception des pièces. Ainsi, les programmes d’inspection peuvent être créés et validés avant même que la première pièce n’arrive sur la ligne de fabrication. Une fois celle-ci et le système d’inspection en fonctionnement, Silma X4 récupère les données réelles de mesure et met à jour ses modèles virtuels. Cette boucle vertueuse entre réalité et simulation garantit que cette dernière colle au plus près de la réalité, même en cours de production, et permet d’obtenir un « jumeau virtuel » du processus d’inspection.



Éclairage Metrolog et Silma X4 i-Robot

Dompter la complexité des robots

La métrologie tridimensionnelle moderne (logiciels universels, robots de mesure, programmation virtuelle, calcul accéléré des nuages de points) permet aux industriels de venir mesurer leurs pièces directement sur la ligne de fabrication, ou tout à côté. Désormais, les mesures sont rapides, les résultats sont analysés en temps réel. Cela permet d’importantes économies d’échelle.

Des cellules robotisées précises, capables de mesurer en ligne, détectent instantanément les défauts 3D des pièces, éliminant ainsi les allers-retours consommateurs de temps avec le laboratoire de métrologie. Et comme c’est déjà le cas dans l’automobile, différentes pièces ou différents modèles sont maintenant convoyés sur une même ligne de fabrication. Les mesures tridimensionnelles doivent elles aussi s’adapter. Or, ces cellules robotisées, programmées et contrôlées avec des logiciels universels et simples à utiliser comme Metrolog et Silma X4 i-Robot, s’adaptent rapidement aux changements de pièces ou de caractéristiques et sont capables d’ajuster automatiquement leurs trajectoires.

Collaboration homme-machine

Les robots collaboratifs, ou cobots, sont une autre brique essentielle de l’usine du futur. D’autant que la vision qui s’impose désormais n’est pas celle d’une usine où les machines ont totalement remplacé les humains, mais bien celle où hommes et machines partagent les mêmes espaces de travail, en toute sécurité. Ici aussi les logiciels avancés de la métrologie moderne jouent leur rôle. Ils permettent par exemple de programmer des robots manuellement et de façon intuitive et rendent possible une cohabitation sécurisée.

C’est le cas par exemple de la station d’inspection autonome et mobile KMR iiwa de Kuka, une solution de mesure indépendante, flexible, programmable et collaborative, entièrement pilotée par Metrolog X4 i-Robot. Avec cet outil, un opérateur peut très simplement « enseigner » au robot ses positions de mesure en prenant le contrôle manuel du bras iiwa. Le positionnement de la station, les mouvements du robot et les mesures sont ensuite gérés par le seul logiciel Metrolog X4 i-Robot. Le tout est connecté en live au système de monitoring de l’usine.

Les atouts de cette solution, unique sur le marché, associant un cobot mobile et un programme universel de métrologie 3D, lui permettent d’agir directement dans le processus de fabrication. Il devient très simple d’intégrer la mesure qualité dans le workflow de l’usine, sans monopoliser un équipement de mesure pour une opération définie, dans un endroit fixe.

 





Éclairage X4 i-Holo

L’inspection immersive en réalité augmentée

Imaginez une nouvelle façon de voir la métrologie 3D. Et maintenant, essayez-là, aussi simplement que si vous chaussiez une paire de lunettes. Avec X4 i-Holo, Metrologic Group propose le premier système d’inspection 3D en immersion et en réalité augmentée du marché.

Développé sur la plateforme HoloLens de Microsoft, X4 i-Holo offre un outil collaboratif, simple, facile à utiliser. Grâce au suivi du regard, à l’activation par la voix et au repositionnement automatique de l’image offerts par l’HoloLens, X4 i-Holo applique instantanément les résultats de mesure directement sur la pièce réelle en train d’être observée, sous forme de mapping couleur ou d’étiquettes virtuelles, et peut donner des instructions à l’utilisateur grâce à des hologrammes présentés juste devant ses yeux, sur la pièce. Plus besoin d’une installation dédiée ou d’un système de tracking élaboré supplémentaire.

Comment ça marche ?

Metrolog X4 envoie les données de mesure en temps réel aux lunettes de vision 3D. Celles-ci permettent de visualiser et détecter immédiatement les défauts majeurs d’une pièce, directement sur celle-ci, et de déclencher très rapidement des actions de correction coordonnées ou un examen par l’ingénierie.

X4 i-Holo peut être utilisé du début à la fin du processus d’inspection :

  • Pendant la planification et la préparation : le palpage peut être simulé avec un outil virtuel tout autour de la pièce réelle. X4 i-Holo permet alors de vérifier l’accessibilité des caractéristiques à mesurer ; 

  • Comme assistance à la mesure manuelle : l’opérateur est guidé grâce à des instructions visuelles projetées sur la pièce par X4 i-Holo, juste devant ses yeux ; 

  • Au moment de l’analyse des résultats de mesure : X4 i-Holo présente les données en temps réel, directement appliquées sur la pièce mesurée, grâce à des étiquettes virtuelles qui apparaissent selon les mouvements du regard, à du mapping couleur et à tous les autres outils standards de diagnostic de Metrolog X4. 





Éclairage X4 i-Supervision
Suivre les KPI de la mesure 3D 

Surveiller la performance d’un équipement de mesure 3D, souvent coûteux, n’est pas une tâche à prendre à la légère. En surveiller plusieurs, à distance, encore moins. C’est cependant ce qu’offre X4 i-Supervision : la possibilité d’effectuer simultanément le monitoring de plusieurs machines, de types différents (MMT, bras de mesure, robot, etc.) et d’en suivre facilement la productivité.

Monitoring en direct

Quel que soit le type d’outil de mesure utilisé, les logiciels de la suite X4 de Metrologic Group disposent d’une connexion native et directe avec X4 i-Supervision. L’application web présente les informations machines et les données de mesure en live, dans des présentations graphiques visuelles très faciles à interpréter.  Les opérateurs, comme les superviseurs, accèdent à ces informations depuis leur ordinateur de bureau ou grâce aux appareils mobiles. Ils peuvent ainsi surveiller à distance la progression des programmes de mesure, obtenir des informations de suivi sur des points spécifiques et analyser les données produites.

Commandes basiques des machines

L’application peut être programmée pour envoyer des alertes spécifiques (par email, sms, ou avec un signal lumineux directement dans l’atelier) quand certains critères sont atteints, par exemple un niveau de déviation dans les mesures ou une réduction des cadences. Le système permet ainsi de réagir très rapidement, même si l’opérateur ou le superviseur se trouvent loin des machines.

Dans l’autre sens, X4 i-Supervision peut contrôler les commandes basiques des machines. L’utilisateur peut, par l’intermédiaire de l’interface web, arrêter une ou plusieurs machines, leur envoyer une commande de “retour en position de sécurité” ou, après avoir vérifié les conditions de sécurité, redémarrer un ou plusieurs programmes de mesure.



Control, international trade fair for quality assurance

Stuttgart, Germany, 24-27 April 2018

Metrologic Group: hall 3 - booth 3314


   Téléchargements   |   Carrières   |   Lien vers Extranet   |   Join our Twitter Group   Visit our YouTube Channel        
Confidentialité  |   Conditions d'utilisation  |   Connexion  |   Copyright 2018 Metrologic Group